mardi 14 février 2012

Cogito, placo, vélo, dodo

Je n'ai pas encore touché à la moindre vis de mon futur premier gîte urbain, mais de chez moi ça bosse pour en faire un cocon enviable. Je peaufine et je chiffre les aménagements mobiliers de la pièce principale, je réfléchis à un coin cuisine pratique et acidulé (en contraste avec la pièce principale qui sera dans des tons chauds et sobres, je veux la cuisine colorée et vivifiante, en jouant sur les peintures, la couleur des appareils électro-ménagers et des accessoires, une bouffée de multicolore et de matières agréables au toucher).

En voyant de nouveau la salle de bains, je l'ai trouvée ridicule. Même pas 1,50 m²... Ça ne va pas. Venir en vacances dans un gîte urbain, en touriste ou en voyage d'affaire, c'est pour moi pouvoir disposer d'une salle de bains qui change de celle de ma maison (même si j'adore la mienne, c'est moi qui l'ai faite ;-)



Donc je prévois d'abattre des cloisons pour l'agrandir. On pourra alors profiter de l'espace, dans une ambiance soutenue: beaucoup de noir, d'anthracite et de vert "bambou".

Cour des Senteurs
Je cherche, je projette, je prends contact avec des artisans, avec des concepteurs de sites Internet pour élaborer ensemble un site fluide, beau, pratique... Tout cela est excitant !  D'autant plus que plus mes recherches sur la future rentabilité avancent, plus je me réjouis d'être idéalement placé, de proposer des services qui ne le sont pas encore dans les meublés et chambres d'hôtes versaillais, de créer une activité qui ne demande qu'à être développée pour répondre aux besoins existants. Le tourisme est un secteur qui se porte bien ! Le gîte urbain est à quelques encablures du château, du palais des congrès, de la salle du jeu de paume, du quartier d'artisans qu'est le quartier Saint-Louis, du potager du roi, mais aussi du Grand Commun et de la cour des senteurs...



Comme me disait un propriétaire de chambres d'hôtes sur un forum, "Avec une bonne communication, tu vas être plein quasiment toute l'année ! J'espère que tu parles couramment anglais !" Heu... pas vraimently... Mais je prends déjà des renseignements pour me perfectionner. Le temps est loin où subir des cours d'anglais était dénué de sens à part avoir une bonne note, cette fois-ci la motivation est concrète !

Tout comme le permis de conduire. J'en suis à ma 19e heure de conduite, tout se passe bien, une angoisse commence à poindre quant au jour de l'examen, mais ça y est, je touche le bout ! À presque 38 ans, tout arrive ! Et avoir une voiture, j'en ai de plus en plus le besoin. Va chercher du placo en vélo...

À la maison je ne chôme pas non plus. Avec les frimas récents, avoir 14° le matin dans la cuisine malgré le thermostat de la chaudière réglé sur 20°, ce n'est pas normal. Mais c'est logique ici ! Que de trous dans les murs ! Que de pièces faites en parpaings, couche de plâtre et papier peint, c'est tout ! Le pompon, c'est quand j'ai scié un morceau de lambris au plafond de notre chambre, et que j'ai aperçu deux cartons pliés en guise d'isolation, avec au-dessus directement les tuiles !! Incroyable. Du coup, je bricole et surtout j'apprends, je deviens un crack en isolation, rails, fourrures, systèmes Isover ou flocons soufflés, coefficients thermiques des isolants, manutention et installation des plaques de plâtres... J'adore !


Je refais des pièces aussi, notre bureau actuel va être cloisonné pour en faire une chambre dédiée à ma grande fille, et le bureau sera déplacé dans une chambre au premier étage. Lors du décollage du papier peint j'ai découvert que toute l’installation électrique passait sous des moulures en bois, cramées à certains endroits ! Du coup je vais refaire toute l'installation électrique: installer un tableau électrique à cet étage, aux normes, d'où partiront des lignes prises, lumières, appareils de cuisson ou de linge, tout nickel, pas comme maintenant... Ce matin encore en cherchant la nature et la provenance de 3 fils de la même couleur, je suis tombé sur un tube en métal noyé dans du plâtre, abritant à moitié des fils quasiment dénudés...

Y a du boulot !

3 commentaires:

manu a dit…

tres bon tout ca
ca fait plaisir de lire un pascal en pleine forme

Blanche a dit…

Vous plaisantez Monsieur...Tanner?

Pascal Le Mée a dit…

@ Blanche > J'ai mis un petits temps à comprendre... À ajouter à des projets de lecture, ça a l'air sympa !