samedi 27 octobre 2012

Se souvenir des belles choses

 
Quand je me défonçais à l'école...

Quand c'était dur tous les jours mais que je me disais que ça irait mieux le lendemain...

Quand l'envie était plus forte que le besoin...

Quand tout était encore découverte avant d'être routine...

Quand je n'avais pas encore réalisé que ma hiérarchie se fichait éperdument de tous ces beaux projets...
Quand je n'avais pas encore réalisé que les parents se fichaient éperdument de tous ces beaux projets...
Quand je n'avais pas encore réalisé que les élèves se ficheraient bientôt éperdument de tous ces beaux projets...

Quand je n'avais pas encore aperçu l'enfer de ce métier...

Avant de me rendre compte que je me faisais bouffer insidieusement par ce sacerdoce, qui m'inclinait à en faire toujours plus sans fin, au détriment de ma vie privée, je me suis lancé tout entier dans de chouettes projets, qui me laisseront de beaux souvenirs, heureusement.

Un de ces projets, une de ces belles choses gardées en mémoire a été ce film d'animation réalisé par les trois classes de grande section de l'époque.
Une classe était chargée du scénario et des dialogues à élaborer d'après Pierre et le Loup, la deuxième se chargeait des décors, la dernière des personnages en pâte à modeler, et dès que nous avions un moment, avant le début de la classe, sur le temps du midi, après la classe, l'un de nous trois venait faire des prises de vues des scènes du film.


Pierre et le loup

On était en juin, il faisait chaud, la pâte à modeler fondait, on replace la poignée de porte victime de la chaleur, on redresse la jambe du grand-père, cocasse...

 
Beaucoup de travail, beaucoup d'intérêt -fugace- des élèves, beaucoup de plaisir, pour un premier prix du film de maternelle des Hauts-de-Seine reçu avec enthousiasme par ces minots de 5 ans.

Festival des écoles qui filment


Oui, quelques mois plaisants, à garder en mémoire.










4 commentaires:

Paul-Ju alias la quadrature du cercle a dit…

Voilà ! POSITIF !

Pascal Le Mée a dit…

@Paul-Ju > Oui, ça arrive parfois...

LnB a dit…

Des regrets ? Ce fut du beau boulot !!!

Pascal Le Mée a dit…

@ LnB > Regretter quoi ? En tout cas pas des résultats comme celui-ci ! Je n'ai aucun regret du choix que j'ai fait, mais de la rancœur ...