mardi 1 janvier 2013

On y est presque...

repassage
L'ouverture du gîte... J'en parlais dans le post précédent, j'aurais apprécié le mettre à la location aujourd'hui, 1er janvier 2013. 
Euh, ben presque... 


Pourtant je n'ai pas chômé, mais que de détails à prendre en compte ! 
Ici  une retouche peinture, là une réparation de crédence qui n'était pas durable, là des contacts avec l'office du tourisme de Versailles, l'amélioration du référencement, là encore des commandes qui arrivent au goutte-à-goutte, là aussi parfaire le système de réservation... 
Dire que je suis fatigué est peu; je suis dans un état d'esprit accaparé par l'échéance, par le doute, par les finances. Mon côté ours ressort, je n'ai envie de voir personne, les autres m'ennuient, j'ai annulé l'anniversaire d'un pote, j'ai annulé une proposition de réveillon, comment pourrais-je avoir envie de discuter, de fêter, alors que je suis obnubilé par cette ouverture, que je veux parfaite, qui est la finalité de ma reconversion... Les messages de 'bonne année' m’exaspèrent, surtout dans leur aspect "'obligation culturelle et hypocrite" .



Il y a quelques jours encore, des amis m'écoutaient narrer cette aventure, et je sentais qu'ils me considéraient comme fou, stupide, irréfléchi. " Tu as beaucoup à perdre" dirent-ils.
Je les emmerde. 

La seule fois dans ma vie que j'aurais conçu un projet qui me botte, qui m'apporte, qui me donne des ailes- aux extrémités en peu cramées par les capacités que j'ai dû devoir développer non sans adjuvants-, pour lequel enfin j'ai le sentiment d'avoir donné de ma personne, d'avoir eu à décider; de créer, d'accomplir, de générer, d'imaginer, de gérer, de devoir refaire, de ne m'en vouloir qu'à moi, de savoir que tout cet investissement aura des retentissements uniquement sanctionnés par mes actions, sans chef, sans système, je ne suis pas formaté à cela mais j'y prends goût.

Plus prosaïquement, je m'essaie au repassage de housses de couette, quelle galère !! Il va falloir que je trouve des façons de faire, parce que pour l’instant c'est nul !  Allez,  documentation, conseils des parents, tests,  je ne vais pas passer des heures à repasser, ce n'est pas envisageable ! 

Aujourd'hui 1er janvier 2013, le stationnement est gratuit à Versailles, on en profite ! On apporte la vaisselle, la literie, quelques déco;  toute la famille est de corvée de nettoyage au gîte. Enfin plus exactement, ma femme et moi astiquons, pendant que nos enfants inaugurent la télé, assis sur le canapé encore revêtu de sa housse de protection...

Demain, retour dans des magasins de décoration afin de compléter les achats, fin du nettoyage et des retouches de peinture.

Ci-dessous un aperçu des trois pièces du gîte aujourd'hui. 

Ajouter une légende
























3 commentaires:

Monica a dit…

Pascal, ça en jette, ces belles pièces! 2013, c'est l'année de la réussite pour toi, j'en suis sûre. Et c'est sincère! ;)

Unknown a dit…

@ Monica > Je suis content que tu écrives ici ! J'ai vu la promo que tu as faite de mon aventure sur le forum http://quitterlenseignement.org/, et les commentaires des membres qui m'ont fait chaud au cœur ! Merci beaucoup !


LnB a dit…

Et ho ! Cool, on respire ! Cela semble parfait, beau, paisible alors le proprio, paisible parfait et beau ? Maintenant à toi les clients, nombreux, contents et "régalés". Pour le repasse, donne cours mais cher :o))) Bon lancement immédiat et, ici, on y croit, ainsi que tout le village au courant !