dimanche 13 novembre 2011

Ouverture d'une chambre d'hôtes: Du concret !

Lorsque je cherchais à acheter des propriétés en province, j'avais tout le temps nécessaire pour réfléchir entre la date de parution de l'annonce et la vente. Certaines d'entre elles sont d'ailleurs toujours à la recherche d'acheteurs, des mois après.
Rien à voir avec le marché de l'immobilier à Versailles ! Il ne s'écoule guère plus de 72h avant qu'un appartement soit vendu ! 

Je me suis donc mis en quête d'un petit cocon pour démarrer mon projet d'accueil touristique. 
Première visite: un deux pièces sous les toits non loin du bassin de Neptune, très mansardé, au 5ème étage sans ascenseur, l'état intérieur laisse à désirer... C'est non.
Deuxième et troisième tentatives, même scénario: je repère l'annonce un matin sur Internet, et le temps de situer le bien, de réfléchir à la faisabilité d'une transformation de l'appartement en chambre d'hôtes, de décrocher mon téléphone... c'était déjà vendu !
Ultime essai, je huile mon combiné de téléphone afin de dégainer le plus rapidement possible, je fais quelques échauffements préalables, et je guette, l'index à quelques millimètres au dessus de la souris...
Top, j'en ai vu un ! Exercice de lecture rapide des données, temps de réflexion optimisé, le numéro de téléphone de l'agence est déjà composé. L'appartement est bien en vente, depuis la veille, et oui il est possible de le visiter dans quelques heures !

Rendez-vous pris en fin de matinée, j'arrive même un quart d'heure en avance, l'agent immobilier est disponible, il prend les clefs et nous allons visiter ce deux pièces de 25m² en plein cœur du quartier Saint-Louis. Un des quartiers que je recherchais, avec celui de Notre-Dame, c'est le Versailles historique, les rues piétonnes, la gare, le château à proximité, la belle place de la Cathédrale, l'insolite Potager du Roi, la salle du Jeu de Paume, sans oublier le Palais des Congrès qui draine beaucoup de touristes "d'affaires". 


L'appartement est au premier étage, on entre dans une pièce avec coin-cuisine, une petite salle de bains y est accolée, puis en montant une marche on arrive dans la pièce principale, murs refaits à neuf et poutres au plafond. Des travaux de rajeunissement sont en cours, le meuble de cuisine va être remplacé et l'électricité est refaite partout. Points positifs: la situation, la surface, le cachet de la pièce de vie. Points négatifs: l'étroitesse de la salle de bains, mais la disposition des éléments ne peut qu'être améliorée. L'appartement est sombre également, mais dans l'idée d'en faire un lieu de vie pour des personnes de passage qui y seront en général de la fin de l'après-midi au milieu de matinée suivante, ce n'est pas un handicap, au contraire; il se dégage déjà une ambiance cosy dans la pièce principale, les idées ne manquent pas !



Avant de venir au rendez-vous, j'avais fait une simulation des frais de notaire pour avoir une idée globale du prix, car je souhaite garder autant d'argent que possible pour réaliser un aménagement fonctionnel et une décoration fouillée des pièces.

Je propose donc un prix de vente à 10 000 € de moins que le prix annoncé, en précisant que je paye cash.
Dix minutes après je mettais noir sur blanc ces conditions.
Trois heures après l'agent immobilier me rappelle: "On a eu chaud ! Une autre agence était sur le coup, il y avait d'autres personnes intéressées, mais comme le vendeur veut aller vite, il accepte votre nouveau prix car vous payez cash!" Whaoûû ! 
Vingt-quatre heures après les diagnostics étaient réalisés.
Cinq jours après nous signions le compromis de vente.

L'aventure peut commencer, et à la satisfaction d'avoir trouvé un chouette appartement s'ajoute le plaisir d'une petite revanche sur le passé, quand deux affaires m'étaient passé sous le nez, les vendeurs ayant favorisé à chaque fois ceux qui payaient cash ...

9 commentaires:

LnB a dit…

Cé partu mon lulu !!!!

Arlette a dit…

http://www.auvieuxpanier.com/
maison d'hôtes urbaine, pas tout à fait branchée scouts d'Europe...un concept qui sort de l'ordinaire...(testée en vrai ce weekend)

Gladcat a dit…

c'est génial de te lancer dans ce projet pour faire quelque chose qui te conviendra mieux... vraiment bravo !! j'espère que ça marchera à fond!
Gladys

Unknown a dit…

Merci pour le lien Arlette, je le garde avec d'autres pointant vers des gîtes urbains très sympas, il y a plein d'idées à prendre et plein d'autres à trouver !


Unknown a dit…

@Gladcat: Merci pour ton gentil commentaire, et content que tu suives mes péripéties ! Bises.


marie a dit…

bravo pour ton initiative! suis prof... et propriétaire de chambres d'hôtes, tables d'hôtes et gite depuis 11 ans. Une seule envie maintenant, tout vendre, acheter une cabane au chaud et fuir les contraintes et les responsabilités! Cette idée de liberté que l'on se fait des chambres d'hôtes a fait son temps, me parait-il...Taxes, contraintes techniques, administratives, etc...Trop, c'est trop! Nous n'avons rien à voir avec ces chaînes d'hôtels sans âmes, mais bientôt nous serons confrontés aux mêmes exigences, mais sans les mêmes revenus ni le même sens de l'accueil...N'oublions pas que cette activité est synonyme de complément de revenus et sert à entretenir un patrimoine et peut difficilement représenter une véritable source de revenus professionnels.A moins d'être un riche héritier!!! Bon courage dans ton entreprise Marie

Marie-jo a dit…

Bravo
Cela ne peut que marcher , j'en suis sûre et tellement enrichissant
Pour le site , j'en suis à mon
3eme et ce dernier à été fait avec jimdo, que je trouve très agréable et facile
Bon courage

Unknown a dit…

@ Marie: Merci de tes conseils et ton expérience. Je sais que je ne vais pas rouler sur l'or, je sais que j'aurai des contraintes, mais je me lance car je ne peux plus exercer le métier de prof, je n'y trouve aucun sens, aucun plaisir. Je vais pouvoir ouvrir deux gîtes urbains sans avoir à emprunter d'argent; vouloir proposer un lieu qui donne envie d'y revenir, tisser des liens avec la ville et se différents services, créer de la nouveauté, voilà ce qui me botte. Certains en vivent, davantage en ville qu'à la campagne,je fourmille d'idées, allons-y !


Unknown a dit…

@ Marie-jo: Merci pour l'encouragement ! Je me prends la tête et la souris sur Wordpress, le travail est en pause pour l'instant car rien ne presse mais je parviens à un résultat qui me plaît: fluidité, navigation pratique, esthétisme, j'ai hâte que la vente soit effective et que je commence les travaux d'embellissement !