jeudi 6 décembre 2012

Ça avance alors du calme !

À croire que c'est un trait de caractère, ou un comportement bien ancré...

Frôlé le burn-out. Comme à l'époque où je préparais une classe transplantée, je donne tout ce que j'ai.

Et rapidement je bascule vers la sensation d'être tellement plongé dans mes projets, jour et nuit, que la moindre chose supplémentaire à faire prend une importance démesurée; que tout ce qui ne concerne pas le gîte me paraît infaisable.

Je fonce, mais mal. Trop d'excitants, trop peu de sommeil, trop de pression, trop de tout.

" J'espère que quand tu auras terminé tu feras moins la gueule !"
Ah? À ce point-là ? ... Pas faux...

Alors on essaie de poser les choses:

  • Côté négatif: 
- Mon IDV fait un régime amaigrissant qui fonctionne à merveille....

- Le temps consacré à la création d'Une Nuit à Versailles est beaucoup plus long que prévu

  • Côté positif: 
- J'ai réussi à faire une salle de bains et une cuisine à partir de rien, il y a six mois je débutais en électricité et la plomberie faisait partie des choses étrangères à mon existence.

- Tout est aux normes, pas de fuites.

- Je suis parvenu à concrétiser les idées d'aménagement et de déco que je crayonnais il y a six mois.

- Tous ceux qui sont au courant du projet me félicitent de l'idée et m'encouragent.

- Un réseau commence à prendre forme parmi les rencontres faites à Versailles, avec des envies motivées de poursuivre.

- Hors ces périodes de stress, je sens beaucoup plus la terre sous mes pieds qu'avant.

Alors on se calme. C'était utopique que de vouloir ouvrir en septembre, se rendre compte qu'en tant que novice dans tout un tas de domaines, du PER au code CSS, il est impossible de se donner des délais. Évidemment, constater que mon IDV est en voie d'extinction est flippant.
Cependant, à chaque fois que je me focalise sur l'argent je stagne et m'embourbe. L'ouverture est pour bientôt, peut-être pas dans deux semaines, peut-être un peu plus, mais j'y crois, et plus le concret se dessine plus j'y crois.

Un peu de zen ! Euh, non, faut pas déconner non plus, disons un peu moins de pression et un peu plus de respiration...

Quelques photos de l'avancée de la chambre, après la cuisine:

J'ai refait le placard de rangement, j'ai réalisé une petite niche avec étagère pour accueillir des enceintes prêtes à diffuser la musique des smartphones des hôtes, j'ai réalisé un bureau, rien de ce que j'ai vu en vente ne me convenait. La structure de lit est montée, le canapé attend sa housse et ses coussins, ça devient de plus en plus un plaisir d'aller terminer les aménagements.


Placard, mais avant...

Portes coulissantes
Rangements éclairés

Faire un bureau qui m'botte...


Bureau en place

Un canapé nu, un bureau made-in-maison, une étagère pour des livres sur Versailles et ses environs

Niche sonorisée ;-)


Côté site Internet, j'ai eu la désagréable surprise de lire que les créateurs du thème Wordpress que j'utilise avaient réalisé une mise à jour tellement importante qu'ils demandaient aux utilisateurs de reconstruire leur site sur cette nouvelle base...

Beaucoup d'améliorations en effet, les formulaires 'réservation' et 'contact' par exemples sont beaucoup plus riches et simples à configurer, mais cette mise à jour engendre des réécritures rébarbatives et longues, comme de changer des syntaxes  [col_1_3] par des [col type="1_3" class=""], ou
encore des [divider_thin] par des [divider type="divider_thin"]... L'éclate totale...



2 commentaires:

LnB a dit…

Chutttt, suis dans les privilégiés... Ai vu, c'est beau et même plus. Ca va fonctionner pas de doute. Et, cerise sur le gâto, vive les réseaux !

Unknown a dit…

@ LnB > Merci !